menu

ATELIERS

 

Le groupe ZORA anime ponctuellement des ateliers à destination des enfants. Comment ça marche, en quelques questions !

Vous faites des ateliers depuis combien de temps ?

Depuis 2004, on fait des ateliers chansons à la faveur d’une commande du Festival Les Oreilles en Pointe. Puis celle du festival de Chambon-Feugerolles dont nous avons été lauréat des découvertes édition 2003.

On a accepté ces demandes parce que nous aimons le contact avec le jeune public, puis notre formation nous permet de défricher des champs inconnus. Depuis 1991, Zohra anime des ateliers théâtres. Jean-Fi, quant à lui, a animé des ateliers arts plastiques de 1993 à 1995, puis a été enseignant en Arts plastiques en collège et lycée de 1995 à 2000.

Que faites-vous lors des ateliers ?

Tout dépend de la temporalité qui nous est accordée par les structures commanditaires. Dans l’idéal on aime pleinement s’investir avec les enfants, leur donner confiance en eux, créer une belle dynamique de groupe, de partage et d’aisance.  Cela passe dans un premier temps par des exercices corporels comme on en fait pour le théâtre, mais aussi par l’interprétation scénique, le jeu d’instrument, le chant, l’enregistrement, l’improvisation théâtrale…

On revisite, avec les participants, les grands noms du répertoire francophone (Dutronc, Bashung, Piaf, Fontaine, Nougaro, Moustaky, Katerine, Barbara, Brassens, Brel…) et on les incite à ce qu’ils s’approprient les thèmes et les mots entendus.

L’objectif à atteindre c’est la création et l’écriture d’une chanson que l’on restitue au cours d’un concert ou sur un enregistrement.

Où avez-vous déjà officié ?

A Roubaix, Bailleul, Villeneuve d’Ascq, Lille, Le Chambon Feugerolles, Tourcoing, Montreuil.
Vos plus beaux moments ? Les plus belles rencontres ?

Lors de notre concert en tant que Lauréat du Festival au Chambon, les enfants ont chanté en première partie de notre concert leurs 2 créations avec notre groupe à l’accompagnement, c’était très chouette.

Au café la Pêche de Montreuil, la restitution s’est déroulée sous forme de petite pièce où les enfants refaisaient une partie de l’atelier avec d’autres enfants du public. C’était une petite forme d’improvisation à partir de phrases poétiques tirées au sort et  issues de chansons connues.

Au Carré Désiré à Montreuil, le thème « Noël » a permis d’aboutir sur une chanson intitulée « Noel au Pole Nord ». Les enfants l’ont interpretée par 0 degré en plein air, mais son rythme endiablé à la derbooka et à la guitare rythmique a réchauffé les cœurs et les corps. Ce fut un magnifique goûter de Noël pour tous !

Quels sont les retours de vos partenaires ? Et des publics avec lesquels vous travaillez ?

« Les enfants ont beaucoup aimé. Ils adorent la chanson. « 
« Ils arrêtent pas de chanter. « 
« Je savais pas qu’on pouvait créer des chansons comme ça aussi facilement avec des enfants. « 
 » Vous les avez réconcilier avec les mots et la langue »
« Ca les change des morceaux entendus sur les mass medias « 
« Il faudrait faire tout un album enregistré, à ce train là, on peut facilement faire une dizaine de chansons »
« C’est rythmé et enjoué ce que vous faites avec les enfants, et puis les exercices de théâtre leur donne une confiance en eux incroyable ! »
« On va intégrer leur chanson aux activités chants du mercredi dorénavant « 
« Les exercices appris pendant le stage avec vous, on va les reprendre avec nos animateurs « 
« J’aimerais tellement renouveler l’expérience c’était super de créer une chanson de A à Z , de l’enregistrer et de la jouer devant le public. »

 Le homard sauvage : Chanson issue d’ateliers avec les enfants du Centre de loisirs Estienne-d’Orves (avec le Café La Pêche)

 

/